Le mandala Le bonheur est un champ

Je vous présente ici un tout nouveau mandala − Le bonheur est un champ − que j’ai voulu de dimensions plus modestes. J’y exprime mon hymne à la « viridité », terme inventé par Hildegarde de Bingen au Moyen Âge pour désigner à la fois la verdeur et la vigueur de la nature, la force germinatrice et créatrice de la vie, la fécondité de la terre et le souffle vital qui anime tous les êtres. Je me suis aussi inspiré de motifs celtes. Ce dessin sera reproduit sur des cartes de vœux créées par Carrément poétique, qui seront disponibles en 2010.

Mandala Le bonheur est un champ
Marqueurs à dessin, 13 cm x 13 cm

© Ghislain Bédard, 2010