De gris nuages

de gris nuages
tambourinent dans ma tête
l’orage a la peau dure
il faut l’étendue des fleuves
pour calmer l’horizon
de mes peines

le vent des aurores
soufflera encore

G. B.

Publicités