Utopies réalistes

Utopies réalistes de Rutger Bregman (Seuil, 2017) est le meilleur essai que j’ai lu ces dernières années, un de ceux qui vous redonnent de l’espoir en un monde meilleur, qui vous proposent des solutions réalistes et sérieuses, mais qui pourraient véritablement changer la donne, et le monde…
En finir avec la pauvreté mondiale est loin d’être une idée folle et hors d’atteinte. La semaine de travail de 15 heures serait bénéfique pour tous et toutes (et même pour l’économie!). Le revenu de base garanti permettrait à tous et tous de vivre mieux, plus heureux, et de diminuer considérablement les coûts sociaux. Un monde sans frontières permettrait une meilleure répartition des richesses. (Après tout, les frontières entre pays n’existent réellement que depuis moins de 100 ans!) Toutes les solutions proposées dans ce livre ont déjà été étudiées, analysées et éprouvées depuis des années, mais souvent simplement rejetées par frilosité ou peur du changement. Et le solide argumentaire ainsi que la démarche scientifique et rigoureuse de l’auteur illustrent avec verve tous les tenants et aboutissants de ces «utopies réalistes». Alors, qu’attendons-nous pour les mettre en œuvre en vue du bien commun?
Bref, cet essai est un fort antidote à la morosité ambiante, au cynisme, à l’ère Trump. Car, après tout, si on observe bien l’Histoire, ceux et celles qui ont osé rêver, qui ont osé remettre en question le statu quo, qui ont voulu proposé des changements importants sont toujours ceux qui ont gagné en bout de ligne. « Tout progrès de la civilisation fut d’abord considéré comme un fantasme de doux rêveur. » À preuve, ceux et celles qui ont cru à la fin de la monarchie, à l’avènement de la démocratie, à l’abolition de l’esclavage, au vote des femmes, au mariage pour tous, etc. ont tous eu gain de cause tôt ou tard. Chose certaine, ce n’est pas le statu quo qui l’emportera…
Alors, autant considérer ces idées nouvelles qui seront idées courantes dans quelques décennies! « Si vous ne supportez plus les prophètes de malheur, vous devez lire ce livre. » (4e de couverture)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s