Ces ondes qui nous entourent

ces-ondes-qui-nous-entourentJe n’ai pas lu encore, mais je vais certainement lire sous peu. Je vous livre ici la présentation très intéressante du livre Ces ondes qui nous entourent de Martin Blank (Écosociété, 2016). Chose certaine : les industries des télécommunications semblent agir comme les compagnies de tabac autrefois et ne dévoilent pas tout de ce qu’elles savent.

« Les téléphones cellulaires et autres appareils issus des technologies sans-fil sont désormais omniprésents dans notre paysage, au point où leur utilisation relève maintenant de la banalité. Pourtant, la plupart d’entre nous avons déjà entendu ces murmures à l’effet que l’utilisation de ces appareils pouvait provoquer chez les usagers des tumeurs au cerveau et autres pathologies. Cela est-il réellement possible? Lorsqu’en 2011 l’Organisation mondiale de la santé (OMS) décida de classer les rayonnements émis par les téléphones cellulaires de « possiblement cancérigènes » pour les humains, plusieurs furent ceux et celles qui se sont mis à se demander, comme le fit la chroniqueuse au New York Times Maureen Dowd : « Est-ce que les téléphones cellulaires sont les nouvelles cigarettes? »

À la lecture de ce livre rigoureux, très bien documenté et qui se lit comme un thriller environnemental, on ne peut en effet qu’être frappé par les parallèles entre les méthodes employées par l’industrie du tabac en son temps pour discréditer les études scientifiques sur les effets nocifs du tabac sur la santé et celles des industries des télécommunications aujourd’hui. Comme quoi la science n’est jamais véritablement neutre lorsque d’importants intérêts corporatifs sont remis en question, et que ceux-ci n’hésitent pas à alimenter le doute. Comme le dénote l’auteur, l’industrie ne nie pas les effets des rayonnements électromagnétiques sur la santé; elle refuse plutôt de parler de « preuves concluantes », ce qui justifie l’inaction en matière d’édification de normes de sécurité plus sévères.

Dans cet essai percutant, le Dr Martin Blank montre que si la présomption d’innocence est une pièce centrale de tout système de justice digne de ce nom, il en va tout autrement en matières d’élaboration de normes en santé publique. Dans une prose accessible et bien vulgarisée pour les non scientifiques, Blank nous expose ce que la science dit à propos des champs électromagnétiques. L’auteur attire ainsi notre attention sur les effets biologiques (autant sur le règne animal que végétal) d’une exposition à divers niveaux de rayonnements électromagnétiques non ionisants et non thermiques, et ce, même s’ils sont bas ou bien en-dessous des diverses normes nationales et internationales d’exposition. Les rayonnements proviennent autant des téléphones cellulaires que de bien d’autres appareils d’usage courant, des lignes électriques aux systèmes Wi-Fi en passant par les fours à micro-ondes et les ampoules électriques, et que l’on retrouve autant dans nos maisons, sur nos lieux de travail que dans le domaine public.

L’espèce humaine est entrée dans l’âge électromagnétique, ce qui expose à un bombardement d’ondes comme jamais auparavant dans l’histoire de l’humanité. S’il est généralement admis que des limites d’exposition du public soient adoptées, celles-ci sont trop souvent soumises aux pressions des industriels. Sans remettre en question les bienfaits des nouvelles technologies, Blank soutient que le principe de précaution devrait guider les instances publiques réglementaires et les citoyens quand vient le temps d’adopter des pratiques quotidiennes pour réduire nos niveaux d’exposition, ce que suggère avec moult exemples l’auteur. Un ouvrage qui risque de devenir une lecture incontournable pour bien comprendre les enjeux et les intérêts en cause en matière de rayonnement électromagnétique. » (Résumé du livre fait par la CQLPE, voir ce document : http://www.cqlpe.ca/pdf/CesOndesQuiNousEntourent.pdf)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s