Les Hautes Montagnes du Portugal

hautes-montagnesLectures d’été : le livre Les Hautes Montagnes du Portugal de Yann Martel nous conduit dans une exploration inusitée des contrées existentielles : amour, perte et foi sont au cœur des questionnements qui émaillent les trois récits convergents de ce roman. Avec humour, tendresse et un soupçon de désinvolture et de révolte par rapport à ce qui est objet de foi et de croyances, l’auteur nous livre une tranche de vie de trois personnages fascinants évoluant à trois époques distinctes : en 1904, Tomas découvre au Musée national d’art ancien de Lisbonne un artefact insolite qui pourrait bouleverser la chrétienté; en 1939, un pathologiste du nom d’Eusebio, fervent admirateur d’Agatha Christie, est amené à pratiquer une autopsie aussi mystérieuse que troublante; enfin, en 1989, Peter Tovy, sénateur canadien, en deuil de son épouse, décide de sauver un chimpanzé solitaire d’un institut de recherche de l’Oklahoma.

Quel sera le lien entre les trois récits? Sur quels chemins ou questionnements nous conduiront-ils? Dans une région « au-delà des montagnes »? Encore une fois, Martel nous piste vers des lieux fascinants, parfois déroutants, où les animaux, ces comparses qui partagent étroitement nos destins, nous en apprennent toujours plus sur nous-mêmes, sur le divin et notre propre humanité… Belle lecture d’été, tout sauf superficielle.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s