Ce qu’il reste de moi

ce-quil-reste-de-moiJe suis bouche bée. Soufflé par cette lecture. Roman de quête, roman d’absolu, roman de quête d’absolu, ce livre Ce qu’il reste de moi de Monique Proulx, cette grande auteur québécoise, désagrège les « murs »! De Jeanne Mance à Khaled, le restaurateur soufi, de Markus, qui a fui sa communauté hassidim à Laila, jeune fille immigrante et musulmane, et à Gabrielle, professeure de français langue seconde, la soif de vie et de grandeur traverse le chemin de tous ces êtes intenses et remplis de ferveur, aussi grands que nature. Une symphonie poignante qui porte tous ces êtres que l’appel au dépassement traverse, sur ce sol dont le cœur palpite encore des premiers élans. Une écriture riche, touchante et porteuse de foi en l’humanité. Bref, l’œuvre – et même le chef-d’œuvre – d’une grande romancière! À lire, surtout en ce temps où l’intolérance prend de l’ampleur…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s