Une boule de neige… en plein été!

Voici une boule de neige de mon cru: « Ô le bel ogre poilu voyant crûment quelques sensibles amoureuses déchiqueter radicalement Jean-Philippe.» De quel exercice s’agit-il? Et qui fera mieux?

Pour vous donner un indice, voici une autre boule de neige, présentée autrement :

À
la
mer
nous
avons
trempé
crûment
quelques
gentilles
allemandes
stupidement
bouleversées.
(Jacques Bens)

En fait, la boule de neige est une contrainte littéraire inventée par l’Oulipo, qui consiste en l’écriture d’un poème dont le premier vers est composé d’une lettre, le deuxième de deux lettres, et ainsi de suite. La boule de neige fondante commence par un vers de n lettres, puis chaque vers diminue d’une lettre jusqu’à ce que l’on atteigne une lettre.

Mon poème du début atteint 13 lettres, 1 de plus que celui de Jacques Bens, un oulipien officiel! À vous de faire mieux!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s