L’affamé et le terrorisé

Je viens de recevoir un joli cadeau tout attentionné d’une amie : une photo souvenir de moi lors de mes vacances de l’année dernière, en août, dans Charlevoix. J’étais de passage dans le parc des Hautes-Gorges, le pays des ours noirs. Sans commentaire! Avec des amies comme ça, pas besoin… 😉

Photo de Lucie Brousseau (eh oui, c’est d’elle, la coquine!).

Publicités

2 réflexions sur “L’affamé et le terrorisé

  1. Je me fais un honneur de vous laisser le premier commentaire très cher!
    Vraiment, Ghislain, nous avons produit ensemble un document d’une rareté certaine. Il s’agit peut-être du seul document qui pourrait servir de support pour imager la peur des ours!
    Quel coup de maître!
    Ou une pub?
    Trop drôle vraiment! J’ai mal au ventre de rire…
    Bravo pour ton audace de la publier surtout!!!

    J'aime

  2. J’ai déjà croisé un orignal dans un sentier au Parc du Mont-Tremblant… c’est haut ces affaires là! J’ai fait du bruit et il a bifurqué. Je ne tenais pas à la proximité. Pareil pour les ours. Je ne suis pas brave en forêt… pourtant mon père a été bûcheron longtemps il y a longtemps.
    Je te comprend Ghislain. Un truc, met-toi un parfum infec te ou mange de l’ail avant d’aller en forêt. A moins que les ours aiment…
    Les ours n’attaqueraient jamais une artiste photographe qui peut les rendre célèbres en publiant leur photo sur internet…
    Gérard

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s