Le peuplier noir

Je viens de lire un article du Devoir intitulé La mort dans l’arbre qui dresse le bilan de santé des arbres de la ville de Montréal après ce dur hiver et les traitements que leur a fait subir la machinerie de déneigement. Ça me touche profondément, car les arbres importent beaucoup pour moi : ils sont la respiration de nos espaces, ils sont les poumons de la planète, ils sont des ponts entre le ciel et la terre, bien enracinés qu’ils sont dans le réel du terreau et bien tendus qu’ils sont aussi vers le ciel infini et la liberté du souffle. Ils sont la sagesse qui imprègne les lieux, la lenteur plantée dans la confiance en la vie, la solidité bien ancrée dans leur tronc – le duramen – et la tendresse souple de l’aubier où la fluidité de la sève circule des feuilles jusqu’aux radicelles.

Mon amour des arbres resurgit de plus belle devant l’indifférence qu’on leur manifeste parfois. Quel désarroi de voir ces illustres sages abattus pour faire place à nos constructions éphémères et bétonnées. Quelle déception de voir ces grands maîtres de la nature rasés pour laisser libre cours à nos fantasques projets économiques, à nos soifs d’avidité. Pourtant, notre propre respiration est liée à la leur… étroitement.

Désolé, je m’emporte! Mais bon… ma sensibilité me joue des tours parfois. Mais elle me fait apprécier aussi la magnificence de ces frêles feuillus, leur importance pour ma santé imaginative et créatrice, pour mon hygiène mentale et physique, pour ma qualité de vie et la beauté tout simplement. Dans l’élan, je vous invite à lire cette courte nouvelle que j’ai écrite quand je demeurais à Montréal. Elle témoigne de ce que j’ai vécu quand on a coupé mon arbre… sous la fenêtre de mon appartement de la rue Drolet. C’était en 2002.

Lire Le Peuplier noir.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s