Le Dernier Continent

En décembre dernier, j’ai pu voir au cinéma l’excellent film Le Dernier Continent de Jean Lemire dans lequel on peut suivre la fascinante mission du Sedna IV dans l’Antarctique partie observer l’impact des changements climatiques dans cette région isolée du monde. Un rendez-vous avec le courage, l’angoisse, la peur, le défi, la joie et l’émerveillement. Une multitude de rebondissements, de paysages à couper le souffle, d’émotions nous attendent sur les traces de l’équipage…

Si vous avez manqué le film au cinéma, ne désespérez pas. Voici l’occasion rêvée : il sera présenté en grande primeur à la télé le jeudi 10 avril (cette semaine) à 20 h à Radio-Canada. Et en prime, Radio-Canada nous présente en parallèle, lors de l’émission Découverte de dimanche (à 18 h 30), le volet plus scientifique de la mission.

Pour vous mettre l’eau à la bouche, voici ce que dit le synopsis du film : « Le biologiste et cinéaste Jean Lemire, accompagné d’un équipage de scientifiques et de cinéastes triés sur le volet, a osé aller vivre les changements climatiques et ses conséquences dans les griffes glacées du continent Antarctique sur le voilier Sedna IV. Plus d’une année entière d’audace, d’isolement, de dangers, d’engagement… Une aventure exemplaire où s’ajoutent aux risques et aux rebondissements, les joies et les menaces. Prêts à tout, ils ont affronté pire encore! Le Dernier continent témoigne de cette aventure humaine qui suscite autant l’effroi que l’admiration. Le film alterne entre des images d’une beauté émouvante de sérénité et des séquences qui glacent de terreur aux moments où l’équipage du voilier se retrouve à répétition au bord de la catastrophe. Chacun vit devant nous ses enthousiasmes et ses creux de vague. Jean Lemire réussit, dans Le Dernier continent, à provoquer des admirations multiples : paysages grandioses, faune attachante, courage d’un équipage sensible, propos écologique d’une pertinence inquiétante, réalisation cinématographique exceptionnelle. Une œuvre à la mesure de cette mission courageuse du Sedna IV au coeur du dernier continent : l’Antarctique. »

Si vous avez à cœur l’avenir de la planète, c’est à ne pas manquer! Et donnez-m’en des nouvelles!

Publicités

3 réflexions sur “Le Dernier Continent

  1. Argh! Sais-tu ce que je ferai jeudi soir prochain? J’irai regarder le match du Canadien dans une Cage au sport avec mes collègues du cours « Théories de la religion » pour analyser en quoi le hockey est un phénomène religieux! Quel contraste.

    Il faudra donc plutôt que je loue ce film que j’ai hâte de voir, car les images en semblent vraiment belles…

    J'aime

  2. Allo Caroline,

    Profite bien de ton passage à la Cage aux sports pour analyser ce phénomène religieux… qu’est le hockey! C’est bon de festoyer! Et tu auras bien d’autres occasions de regarder le film en DVD! D’ailleurs, Jean Lemire et son équipage y jouent au hockey sur la banquise… C’est à voir!

    J'aime

  3. Ghislain,
    je viens de terminer l’écoute du film de Jean Lemire et j’ai été captivée du début à la fin. Mon fils et moi avons admiré les magnifiques prises de vue, et avons goûté du mieux possible à toute cette aventure des moins reposante… Quel défi de taille et quelle réflexion sur l’avenir de notre planète. En toute simplicité, en toute humanité.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s