L’espoir de Wangari Maathai

Voici une parole prophétique et inspirante de l’écologiste kényane et Prix Nobel de la paix 2004 que j’ai notée plusieurs fois (sans m’en rendre compte) dans mon journal personnel :

« Nous sommes appelés à aider la Terre à guérir de ses blessures et à guérir les nôtres en même temps, à embrasser la Création dans sa diversité, sa beauté et ses merveilles…

Dans le courant de l’histoire, arrive un moment où l’humanité est appelée à passer à un nouveau niveau de conscience et à atteindre un niveau moral plus élevé. Un moment où nous devons nous libérer de la peur et nous donner espoir les uns aux autres. Ce moment est arrivé. »

Wangari Maathai a participé, aujourd’hui, à l’inauguration du projet de banque de graines, mis en place par le Fonds mondial pour la diversité des cultures, qui est situé dans l’archipel de Svalbard, en Norvège. Cette arche de Noé végétale vise à assurer la préservation de la biodiversité et contiendra un échantillon des semences de la plupart des espèces végétales de la planète. « Un projet très visionnaire », affirme l’écologiste kényane.

Publicités

Une réflexion sur “L’espoir de Wangari Maathai

  1. Je découvre ton très beau blogue aujourd’hui, Ghislain. —

    Cette arche de Noé végétale, voilà une initiative émouvante d’êtres humains qui prennent soin de ce que nous partageons de plus précieux, la diversité de la vie sur Terre. Bientôt, nous en prendrons peut-être soin collectivement!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s