Il faut des ciels bleus

il faut des ciels bleus
des rivières et des montagnes
pour assouvir le goût
que j’ai de toi
et de ta peau

mais les fusées détruisent
un espace entre nous deux
une atmosphère
polluée d’indifférence
éteint parfois
la saveur des choses

alors les vents chassent l’ennui
et tes mains sèchent la pluie

G. B.

© Ghislain Bédard, 2007

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s